coteaux.png facebook.png gplus.png twitter.png youtube.png lang_en.png

Auto-Portrait : Roger Gaussorgues du Domaine d’Anglas

« La vigne est pour nous une tradition familiale. Le métier de vigneron est un métier extraordinaire, rude mais gratifiant. C’est un métier-passion ».

C’est en observant mon grand-père que j’ai eu envie de devenir vigneron. C’est un métier de passion, d’authenticité et d’engagement.
Pendant mes études forestières, mon oncle avait maintenu les vignes mais aussi développé de nouvelles cultures, et créé un camping à la ferme. Revenu au domaine, je me suis lié d’amitié avec Louis, un employé agricole italien travaillant sur la propriété ; il a su me transmettre son amour de la vigne et m’a appris les gestes du vigneron : Taille de la vigne, ébourgeonnage, palissage, dépointage, sarclage…
De cette époque, je garde un souvenir ému de mes nombreux échanges avec Louis.
Comme mon arrière-grand-père, mon grand-père et mon oncle avant moi, j’ai voulu poursuivre le développement du domaine d’Anglas, en maintenant l’harmonie entre la vigne et la nature environnante.
J’ai créé de nouvelles parcelles sur des terrains à fort potentiel qualitatif, sur le plateau faisant face au Château de Brissac ; cela nécessite un énorme travail de défrichement.
Dans ces conditions extrêmes, sur un sol argilo-calcaire composé à 90% de cailloux, la vigne doit plonger très loin ses racines pour trouver la fraîcheur : Elle a mis 7 ans pour produire ses premières grappes de raisins. Ce sont des petits raisins, gorgés de sucre, gorgés de soleil, délicieux. Elle donne le meilleur d’elle-même et on se surprend à admirer son courage lorsqu’on voit où elle est plantée !
Le rendement est faible : 17hl/ha… Mais la cuvée « Face au Château » est devenue aujourd’hui la cuvée de référence du Domaine d’Anglas.
 
A l’automne 1994 de fortes pluies inondèrent le vignoble.
L’observation des parcelles montrait clairement que la terre au pied des vignes non labourées, et traitées avec des produits chimiques, avait été emportée, tandis que les autres vignes, labourées et non traitées, n’avaient subi aucun dommage.
Cela, et plus encore la naissance de mon premier enfant cette même année, me conforta dans mon intention de cultiver le domaine en agriculture biologique.
En 1999, j’ai quitté la coopérative de Saint Bauzille de Putois, fondée par mon grand-père en 1929 -70 ans d’histoire familiale ! - pour développer une gamme de neuf vins sur 12 ha de vignes, dont quatre AOC « Coteaux du Languedoc » et « Terrasses du Larzac ». 
En respectant l’environnement, je protège l’écosystème et la ressource en eau, et donc la santé de toutes les personnes proches du domaine : famille, employés et clients.
 
Avec mon épouse, Carole, nous avons transformé le camping à la ferme en un camping de charme proposant des hébergements de qualité au cœur du vignoble. C’est l’occasion pour moi de partager mon métier « passion » et de faire découvrir mes vins.
 
Ces vins sont le reflet des valeurs qui m’animent : respect, authenticité, générosité ! 

Domaine d’Anglas
34190 Brissac
Tél : 04 67 73 70 18
contact@domaine-anglas.com
 


 

Domaine d'Anglas

Autres portraits vignerons

Auto-Portrait : Pascal Dalier

du domaine du Joncas

  • Pascal DALIER
  • Chemin des Saumailles
  • 34150 MONTPEYROUX
  • Tél : 06 09 43 29 61
Lire le portrait

Portrait de la semaine : Olivier Jullien

Mas Jullien

  • Olivier JULLIEN
  • Route de St André de Sangonis
  • 34725 JONQUIERES
  • Tél : 04 67 96 60 04
  • Fax : 04 67 96 60 50
Lire le portrait

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.