coteaux.png facebook.png gplus.png twitter.png youtube.png lang_en.png

Auto-Portrait : Krystel Brot et Joël Peyre du Clos Rouge

« Nous ne sommes pas issus du milieu agricole, nous avons travaillé pendant 18 ans dans des univers très différents, mais nous avons toujours été passionnés par le vin, son histoire, son mystère, ainsi que par les hommes et les femmes qui sont à son origine ».
 
 
 
 
Aussi vivions nous un peu en satellite, fascinés par cet univers que nous pressentions empli de magie.
Et puis un jour, on se dit qu'il faut vivre ses rêves plutôt que de rêver sa vie, nos trois garçons grandissent, nos métiers ne nous  passionnent pas, la ville nous étouffe, nous avons envie d'autre chose, de plus grand, de plus complet, de plus difficile aussi, peut être.
L'idée d'une reconversion s'est très vite imposée, épaulés, soutenus par tous nos amis nous nous sommes mis en quête d'une ou deux parcelles. Pour nous, cela ne pouvait être qu'en Terrasses du Larzac. Nous étions déjà depuis bien longtemps amoureux de ce terroir, la fraîcheur de ses vins, unique pour nous en Languedoc, nous avait séduit depuis des années.
Nous sommes tout de suite tombés sous le charme de Saint Jean de la Blaquière, de sa terre rouge comme le sang des hommes, du vert sombre des chênes, du bleu glacé du ciel. 
Nos premières vignes, dénichées en 2013 entre garrigue et oliviers, un pâle matin de Décembre, n'en finissent toujours pas de nous surprendre par la qualité des raisins.
La conduite en bio était déjà pour nous une évidence, face à un tel paysage elle s'est imposée d'autant plus.
Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que nous aimerions autant les vignerons et les habitants de cette région qui nous ont si bien accueillis. 
Toujours présents lorsqu'il s'agit de nous donner un coup de main pour une voiture ou un tracteur en panne, parfois même les deux en même temps!
Aujourd'hui, après trois ans de location, nous venons d'acheter notre propre cave dans le village, ce qui nous permet de vinifier enfin dans de bonnes conditions, des vins sur la fraicheur comme nous les aimons, mais aussi de passer de plus en plus de temps sur la place du village, en compagnie d'autres vignerons, le temps d'un apéro, ou d'une pizza. 
En fait rien n'a changé, nous aimions le vin et à travers lui les hommes, c'est toujours le cas, et même un peu plus....


www.leclosrouge.fr

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.